Plusieurs de mes collaborateurs m’ont fait part de leurs doutes sur la bonne mise en place de l’holacracy dans les prochains mois : en effet, ils sont noyés de boulot et craignent de ne pas pouvoir accorder l’attention suffisante pour que la transition soit un succès. C’est pour cela que je consacre désormais le reste de mon temps sur le recrutement de développeurs IOS, Android et Ruby…

Comment recruter un dev quand on n’y connait rien ?

Depuis mon arrivée chez moduloTech, je suis étonnée d’avoir vécu 27 ans en ignorant totalement ce qu’est un « framework », un « peer review » ou le « java » : les yeux atterrés de mes collaborateurs me laissent imaginer que si je ne maîtrise pas ces concepts, j’ai autant de chance de survie dans ce siècle que sur mars avec un masque et un tuba. Moi qui pensais être une crack, ma mère me réclamant constamment de lui brancher son lecteur DVD et sa box internet, je découvre aujourd’hui que j’ai plusieurs années (décennies) de retard sur les avancées technologiques.

Pas grave, Julien a trouvé une solution imparable : Il m’a désigné trois professeurs (Un pour Android, un pour IOS et un pour Ruby on rails) qui auront la lourde tâche de me faire comprendre de quoi il s’agit, et trois évaluateurs pour vérifier que j’ai tout bien compris.

A grand renfort de métaphores de type « Un programme c’est un tronc, et une nouvelle fonctionnalité c’est une nouvelle branche », « un framework c’est comme une caisse à outils »,« le python c’est une langue » ou encore « Imagine les delegates comme des Porches et des Ferraris », mes collaborateurs m’ont accordé beaucoup de patience, et je leur en suis très reconnaissante. Grâce à eux, je vois à peu près de quoi il s’agit, vivement l’évaluation pour confirmer tout ça !

Sinon, comme je suis plus forte pour aller boire des coups, Julien, Rémi et moi nous sommes inscrits à des évènements réunissant des développeurs de tous bords. J’espère que nous parviendrons à leur faire réaliser immédiatement que bosser chez moduloTech c’est le rêve, et que beaucoup auront envie de tenter l’aventure chez nous !

C’est sur cette note d’espoir que je conclue ce deuxième article, en remerciant mon collaborateur et voisin de bureau Guillaume pour son aide et le temps qu’il a déjà passé à vainement essayer de me faire comprendre comment fonctionne ce blog !

  1. Reply

    Top ! Vivement le 30 octobre 😀

  2. Reply

    Meilleure chef happyness officer !

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href=""> <abbr> <acronym> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Send a Message